Gable Insurance : Un des principaux assureurs décennale pour les piscinistes en difficulté

Gable Insurance était à ce jour l'une des principales compagnies assurant les piscinistes sur le marché Français. Cette compagnie établie au Liechtenstein exerçait depuis plusieurs années sur le sol Français via plusieurs intermédiaires (FAC Assurances notamment pour la décennale). Le 23 Septembre, l'autorité de contrôle prudentiel Française : L'ACPR se faisait écho de son homologue Liechtenstein qui interdit dorénavant tout renouvellement de contrat GABLE et nouvelle souscription.

Les conséquences de cette interdiction pour les assurés GABLE

gable insurance logoPour les assurés GABLE en responsabilité civile et décennale, nous nous situons dans le cadre d'une assurance obligatoire, il est donc très important de prendre les devants au plus vite avec la plupart des contrats qui ont une échéance au 31 Décembre.

Vous ne pourrez plus vous assurer chez cet intermédiaire, ni prolonger les contrats sauf information juridique contraire dans les 14 jours pendant lesquels la compagnie GABLE peut faire appel de la décision.

Attention, nous avons croisés plusieurs contrats GABLE en "marque blanche" c'est à dire sans mention explicite du nom de la compagnie, généralement pour reconnaitre leurs attestations c'est assez simple celle-ci tiennent sur une page avec l'absence des mentions minimum légales dans le domaine et sans tableau de garanties.

Que faire pour les assurés en RC Décennale dans le domaine de la piscine ?

N'attendez-pas et sollicitez votre intermédiaire courtier pour obtenir un relevé de sinistralité rapidement, ce document indispensable viendra compléter votre dossier pour se ré-assurer à l'échéance de votre contrat GABLE Insurance.

Celui-ci dans la mesure ou vous êtes à jour dans le règlement de vos cotisations est obligé de vous fournir ce document. Globalement le relevé de sinistralité doit avoir moins de trois mois pour se ré-assurer auprès d'une autre compagnie d'assurance exerçant dans le domaine de l'assurance décennale piscine.

Afin de vous couvrir, vous pouvez également envoyer en LRAR une lettre de résiliation à échéance 2 mois avant la date de fin de votre contrat à votre intermédiaire d'assurance.

Nous vous présenterons ensuite les solutions dont-nous disposons pour ce risque spécifique d'assurance décennale piscinistes.

Concernant les sinistres en cours et futurs déclarés auprès de GABLE ?

L'ACPR dans son communiqué de presse, nous laisse dans le flou, en-effet ce communiqué fait seulement mention de la vie du contrat et non des dossiers sinistres en cours et futurs concernant la garantie décennale. Nous disposerons sans doute rapidement de nouvelles communications sur ce sujet clé pour les assurés assez rapidement.

Il est fort probable qu'une continuité soit assurée à ce sujet dans la mesure ou nous sommes logiquement dans un régime par capitalisation en décennale, la compagnie devait logiquement provisionner des sommes pour palier à des futurs sinistres.

Et pour les autres types de contrat GABLE ?

Gable assurait aussi un large panel de biens notamment en assurance PNO, s'agissant uniquement ici de responsabilité civile et dommages, il faut rapidement solliciter l'intermédiaire avec un relevé de sinistralité afin de trouver une nouvelle solution d'assurance décennale.

Assurance décennale pisciniste

Découvrez notre solution avec APRIL / QBE

Les solutions pour le futur de l’assurance décennale pisciniste

Les assurés de la compagnie vont se retrouver à l'échéance de leur contrat dans une situation ou ils ne disposeront plus d'un contrat en cours, vu que la garantie décennale est obligatoire il faut donc se tourner vers un nouvel intermédiaire fiable sur le marché. 

L'assurance décennale pisciniste APRIL / QBE

qbe logo assurance décennale

Chez CM-BTP, nous faisons le choix de travailler avec la compagnie APRIL/QBE pour tous les piscinistes jusqu'à 500 000€ de CA. Le groupe APRIL côté en bourse est l'un des plus grands groupes d'assurance Français avec une large expérience dans le domaine de la construction et la compagnie QBE avec son siège en France est une compagnie importante à l'échelle mondiale. 

Nous disposons ainsi d'un assureur qui va vous sécuriser et avec une excellente notoriété sur le marché Français pour vos clients.

Le tarif de la garantie décennale APRIL / QBE

Globalement les tarifs sont un peu plus élevés, les tarifs de GABLE avait un positionnement résolument "low-cost" et la compagnie ne disposait pas d'un siège en France. Au contraire APRIL est un groupe Français bien implanté avec un siège Français, les contraintes fiscales n'étant pas les mêmes, nous pouvons penser qu'il y a un lien sur les primes.

Par ailleurs, le positionnement prime de GABLE a aussi peut-être causé sa perte avec des ratios techniques mauvais sur les sinistres.

N'hésitez pas à nous consulter, nous étudierons dans les plus brefs délais votre dossier avec APRIL afin de vous apporter une solution de qualité !

21 commentaires

  • Avatar
    Ludovic Jover

    Bonjour Il existe un autre intermédiaire pertinent et présent sur le march de puis 2009 qui travaille avec une compagnie Danoise c’est un agent souscripteur an assurances , spécialiste de la garantie décennale et assure manifestement une grande partie des piscines sur le marché français et espagnol .. ce ne sont pas les “moins disants” mais assurément les plus techniques ….

  • Marc de CM-BTP
    Marc de CM-BTP

    Pour information, GABLE va définitivement être liquidé et normalement les artisans sous contrats GABLE ont tous reçus leurs relevés de sinistralités pour souscrire auprès d’un nouvel intermédiaire.

    Comme expliqué plus haut, il y a effectivement une compagnie danoise : QUDOS qui souscrit ce type de risque sur le marché, nous pouvons nous aussi en proposer les contrats.

  • Avatar
    TROCHET Alain

    Bonjour, suite à une procédure judiciaire depuis février 2015, après les visites et constats des experts dont celui de Gable insurance, représentée par F rance Assurance consultants 3 rue de Fg St Honoré 75008 Paris. Celle ci a reconnue les conclusions des experts et elle a proposée à mon avocat de me régler 8032.02 euro ( protocole établi par avocats) si l’artisan responsable des malfaçons règle également
    8000 euro celui est d’accord et a déjà envoyé 4000 euro début décembre. Le problème maintenant est que France Assurance ne donne plus signe de vie depuis octobre 2016 pour Problème interne et donc ne verse rien. Quelle solution existe pour que je récupère mon dû ?
    Si une existe? Merci d’avance pour votre réponse.

  • Marc de CM-BTP
    Marc de CM-BTP

    Monsieur Trochet,
    Une entreprise a été désignée comme liquidatrice pour GABLE, vous pouvez faire suivre vos demandes à l’adresse suivante : Gable.Claims@enstargroup.com
    Par contre FAC qui était le courtier mandataire sur le marché Français peut normalement vous accompagner dans cette procédure qui risque malheureusement de prendre plus de temps que prévu eu égard à la liquidation en cours. Normalement le paiement des sinistres doit être assuré.

  • Avatar
    Jean-Claude CHEVRIER

    Bonjour à tous ,comme beaucoup, je suis victime de liquidation de GABLE la décennale de mon installateur PV, lui même en liquidation, malgré une procédure en cours depuis 2013 mon avocat ne me donne pas de très bonnes nouvelles!! quant à la suite, scheuten les panneaux en liquidation, Alrack le fabricant des boitiers électriques qui” brulent”(origine de mon sinistre) également en liquidation, il semble que ce soit un cabinet d’ avocats au LICHENSTEIN qui ai été désigné comme liquidateur judiciaire à savoir BATLINER WANGER BATLINER mon avocat leur a transmis en courrier RAR la déclaration de créances sans nouvelles à ce jour. Pour à Marc de CM-BTP Gable France dégage en touche donc à priori d’aucune aide .

    • Marc de CM-BTP
      Marc de CM-BTP

      Bonjour, avez-vous essayé de contacter l’adresse mail que nous avions indiqué dans les commentaires ci-dessous, à savoir : Gable.Claims@enstargroup.com avec le dossier complet relatif à votre sinistre ? Il est malheureusement en-effet possible que les procédures d’indemnisation soient fastidieuses.. si nous avons des nouvelles complémentaires nous n’hésiterons pas à mettre à jour l’article. En ce qui concerne GABLE FRANCE, il n’y a plus vraiment d’entité.. c’est l’ancien courtier délégataire de la compagnie qui doit vous répondre mais il ne peut pas faire grand chose dans la situation.

  • Avatar
    Brigitte lebert

    Bjr victime d’une chute dans un camping en 2014 j’apprends, après des recherches par mon avocat car mon assurance n’a pas été capable de comprendre pourquoi la partie adverse donc l’assurance responsabilité civile du camping “Gable “les balader ,était en liquidation judiciaire pourtant mon dossier a bien été pris en compte des la déclaration d’accident du coup aucune indemnisation du préjudice subi alors que j’ai été expertise par 2x ils ont fait trainer le dossier prétextant qu’il était chez Geco ensuite à gilbratar etc . qui serait dans une situation similaire ? et peut on espérer une conclusion favorable

    • Marc de CM-BTP
      Marc de CM-BTP

      Bonjour, le liquidateur paiera sans doute ce qui est dû dans la mesure ou il disposera de fonds dans le cadre de la liquidation de GABLE. Il est donc difficile de dire si tel ou tel sinistre sera payé et de pouvoir vous le garantir ici. GECO est l’entreprise Française qui avait la mission d’expertise et de gestion sur votre dossier, ils ont dû transmettre la demande d’indemnité à GABLE qui reste malheureusement aujourd’hui sans réponse pour vous…

  • Avatar
    L. C

    bonjour,

    Nous devons déclarer un sinistre couvert normalement par la garantie décennale. sachant que galbe est en faillite. On nous a demandé d’envoyer notre demande par mail a sinistres.gable@gestion-expertise.com. Sauf que à ce jour nous n’avons aucun retour ! Que pouvons nous faire ? quel recours ?
    Merci

    • Avatar
      Agathe WEIGEL

      Bonjour,

      je dois également déclarer un sinistre.
      Avez-vous eu depuis un retour de Gable ?

      merci pour votre aide.

      Agathe

  • Avatar
    ODILE PIEGAD

    EN 2016 J AI FAIT INSTALLE DES PANNEAUX PHOTOVOLTAIQUES PAR LA SOCIETE PRIMA CLIM A SAINT JEAN DE VEDAS (FILLIALE DU GROUPE ARTYS ) CES SOCIETES SONT AUJOURD HUI EN LIQUIDATION JUDICIAIRE DONC JE ME SUIS DIRIGE VERS LA COMPAGNIE D ASSURANCE DECENALE : SOCIETE GABLE PARIS CAR JE SUIS VISTIME D UN DEGAT DES EAUX DU A UNE MALFACON AU MOMENT DE L INSTALLATION. AUJOURD HUI J APPRENDS QUE LA SOCIETE GABLE EST ELLE AUSSI EN FIN D EXERCICE. JE SOUHAITERAI CONNAITRE LES RECOURS POSSIBLE AFIN D ETRE INDEMNISER
    Victime d’ un sinistre materiel à l’origine d’une malfaçon sur l’installation de panneaux photovoltaique

    • Marc de CM-BTP
      Marc de CM-BTP

      Bonjour,
      ces contrats n’étant pas éligibles au fond de garantie, il n’y a pas à notre connaissance de solution de recours hormis faire appel au liquidateur de GABLE en espérant que des fonds sont encore disponible pour le règlement des sinistres.
      Bon courage !

    • Avatar
      Agathe WEIGEL

      Bonjour Odile,

      je suis exactement dans la même situation.
      Avez-vous eu une solution depuis le mois de juin ?

      Merci pour votre retour.
      Agathe

  • Avatar
    patricia MOREL

    bonjour, j’aurais bien aimé rentrer en contact avec Odile PIEGAD car je suis dans la même situation.
    merci d’avance

  • Avatar
    Claude REKIKA

    Bonjour,
    comme beaucoup d’entr vous je suis confronté à la mise en liquidation de Gable et surtout que les contrats souscrits ne sont pas éligibles au fond de garantie. Cela étant, on m’a toujours dit qu’il fallait chercher l’argent là où il existait encore. En l’occurence la société d’assurance qui a diffusé les produites Gable aurait du s’assurer de ces caratéristiques essentielles et obligatoires sur le sol français. Je pense qu’il y aurait un axe de travail dans ce sens non sur la responsabilité direct mais sur leur responsabilité indirect du simple qu’ils ont failli à ces consignes.

    • Marc de CM-BTP
      Marc de CM-BTP

      Bonjour,
      A la décharge des distributeurs que nous ne nommerons pas ici par principe, ils diffusaient un produit d’une compagnie ayant l’autorisation des autorités de contrôle pour être distribué sur le territoire français.
      Bon courage dans votre recherche d’indemnisation !

  • Avatar
    Claude REKIKA

    Bonjour,
    Ces produits étaient distribués en “LPS” libre prestation de service, il appartenait donc au courtier que les obligations étaient bien vérifiables et vérifiées.

    • Marc de CM-BTP
      Marc de CM-BTP

      Malheureusement les courtiers ne peuvent disposer de toutes les informations financières qui sont parfois faussées. C’est pour cela qu’il est difficile de jeter la pierre au distributeur qui ne fait qu’intervenir à ce titre de distribution suite à une approbation préalable des autorités de contrôle pour vendre des contrats d’assurance de la branche en France.
      Le courtier n’a malheureusement pas le pouvoir ni les capacités d’auditer les comptes d’une compagnie d’assurance.
      Par ailleurs et pour terminer, le mécanisme de la LPS à proprement parlé est utilisé par toutes les compagnies y compris les plus grandes (AXA, Allianz etc.) selon les branches.

  • Avatar
    Claude REKIKA

    Pour le moment c’est le client qui a pris la pierre…..

    • Marc de CM-BTP
      Marc de CM-BTP

      Effectivement et sur ce point nous vous rejoignons, nous espérons que les leçons du passé serviront aux régulateurs européens afin d’éviter que ce type de problématique se reproduise tant en assurance décennale qu’en dommages-ouvrage. Les contrôles sur les compagnies en LPS exerçant sur le sol français devrait faire preuve de la même rigueur que celle applicable aux compagnies domestiques.
      Pour le moment le client final sur un cas comme Gable est bien la victime de ce défaut de capacité à indemniser…

  • Avatar
    J.F LIMONGI

    Bonjour,
    Je suis confronté au même problème, j’ai fait installer des panneaux photovoltaïque par la société NEDFS aujourd’hui en liquidation judiciaire avec une décennale entreprise GABLE aujourd’hui en fin d’exercice. Je suis victime d’un dégât des eaux suite à une malfaçon dans la pose des panneaux.
    On m’a demander de m’adresser à sinistres.gable@gestion-expertise.com à ce jour je n’ai aucune réponse.

  • Rédiger un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *