Hausse des prix des matériaux de construction 2021

Accueil » Blog » Hausse des prix des matériaux de construction 2021

Un phénomène national de hausse du coût des matériaux inquiète les professionnels du bâtiment. En effet, depuis quelques semaines le prix d’un grand nombre de matériaux de construction flambe.

Une flambée des matériaux : pourquoi ?

Depuis quelques mois, les pénuries de matériaux de construction viennent impacter les chantiers. En effet, le coût des matières premières ne cesse d’augmenter et les stocks des fournisseurs ont du mal à se remplir.

Une reprise économique

La reprise économique est la cause principale de cette tendance, en effet, la demande des matériaux de construction est devenue supérieur à l’offre, ce qui explique une telle hausse des prix.

Le coût des matériaux de construction est également justifié par la reprise de l’activité du marché américain et chinois. Aujourd’hui la demande est davantage importante en Chine et aux États-Unis. D’après Marie-Ange Gay-Ramos, présidente de la Fédération française du bâtiment de la Nouvelle-Aquitaine : « Dans ces deux pays, l’activité a repris tout de suite. Ils sont venus nous prendre nos matières premières. »

Christine Le Nouy, secrétaire générale du Syndicat français de la construction métallique explique que « La Chine et les Etats-Unis absorbent toutes les matières premières disponibles sur le marché et l’Europe est en pénurie de matières premières au niveau des matériaux ferreux et des aciers« . Selon elle, la hausse des prix est bien plus importante que celle de la crise 2008.

Attention toutefois, le bois n’est pas expédié en quasi-totalité aux États-Unis, Nicolas Douzain, délégué général de la Fédération nationale du bois précise que « Actuellement, plus de 90% du bois qui est scié en France est vendu sur le marché français. »

Une quatrième vague

Actée cet été, la troisième vague d’augmentation ne serait pas la dernière puisque, d’après les fournisseurs, une quatrième hausse des prix est à prévoir pour fin d’année 2021.

Le confinement au printemps 2020

Lors du premier confinement en 2020, les producteurs d’acier ont dû arrêter une partie des hauts-fourneaux européens, ils ont par la suite pris la décision de ne pas rallumer ces outils de production. Cela aura eu pour conséquence d’impacter fortement la production sur le territoire français.

Que représente exactement cette nouvelle hausse ?

Depuis l’automne 2020, le coût des équipements du bâtiment ne cesse de s’envoler.

En chiffres

prix materiaux construction
Chiffres FFB

Selon Mathieu Ridoret, vice-président de la Fédération du bâtiment de la Rochelle « Les fournisseurs nous annoncent des hausses extrêmement fortes de l’ordre de 8% à 30% ». M. Ridoret affirme que « si l’on prend l’exemple des renforts aciers qui vont dans les profils des menuiseries, là on a 30% de hausse, les vitrages ont aussi pris un coup énorme », déplore le président de la FFB.

Ces inflations concerneraient principalement le bois, l’acier et l’aluminium.

Des estimations ont été faites pas les professionnels du bâtiment, sur une dizaine de mois, le prix de la tonne d’acier a augmenté de 40-50%, nous pouvons déplorer la même évolution sur l’aluminium.

Ce malheureux constat est d’autant plus alarmant que ce sont des matériaux indispensables dans l’élaboration des différents chantiers.

Les constructeurs ayant besoin de bois constatent quant à eux, une hausse de 20 à 30 %.

Il y a également une hausse du coût de 40% sur l’isolant polyuréthane et 25% sur la tôle, ces évolutions entrainent l’arrêt de certains chantiers pour pénurie de matériaux.

Les ressources des matériaux de construction sont très limitées, en effet, sur le bois et l’acier les fournisseurs envoient des devis valables sur un laps de temps très court comparé à avant (ex: deux jours contre 1 mois auparavant), ajouté à cela, le montant élevé des produits, certains acteurs de la construction ont du mal à terminer leur projet.

Des chantiers à pertes

Au vu de la hausse des coûts des matériaux de construction, il est à prévoir que des chantiers vont avoir du mal à terminer leurs travaux. Une telle hausse risque de faire des ravages dans les entreprises en engendrant de grosses pertes financières.

En effet, ces augmentations vont engendrer des pénuries importantes au sein des entreprises du bâtiment.

Des délais de livraison plus longs sont à prévoir, d’après Mathieu Ridoret il faudrait estimer le double du temps de livraison par rapport à avant le confinement.

Les secteurs les plus impactés

Bien que l’augmentation des coûts du matériaux du bâtiment touche tous les secteurs de la construction, les menuisiers, les charpentiers ainsi que plaquistes sont les plus impactés.

Une hausse des prix entraine par conséquent une hausse des prix des prestations des professionnels du bâtiment.

À priori, le domaine du privé n’est pour l’instant pas trop impacté, les tarifs des devis signés ne peuvent être révisés, contrairement aux chantiers signés du public.

Cependant, afin de s’assurer une rentabilité les entreprises de construction auraient fait grimper leurs devis de 5,5% et 7,5%. En effet, les marges dans le bâtiment sont relativement basses et « les surcoûts se répercutent malheureusement sur les prix de vente ».

Les variations constatées sur les matières premières sont importantes et risquent fort de perdurer. D’après le président du Pôle Habitat FFB, il va être compliqué de revenir à des tarifs pratiqués avant cette crise. 

Les maisons neuves

cout materiaux btpLa rénovation est davantage privilégiée car la construction de bâtiments neufs implique un investissement très lourd. Mais pas d’inquiétude, d’après le président du Pôle Habitat FFB, Grégory Monod, les personnes ayant signé leur contrat CCMI en 2020 avant la hausse et les pénuries des produits de construction, n’auront pas à recevoir une hausse du prix sur leur coût estimé de construction.

Attention toutefois, s’il existe des clauses de révision de prix, dans ce cas-là, les constructeurs pourront modifier le montant de la transaction selon les variations du prix des matériaux. À priori, d’après Grégory Monod, cette clause ne serait pas fréquemment insérée dans les contrats de construction.

Cependant, les futurs acquéreurs de maisons neuves, eux ont de grandes chances de voir les prix s’envoler.

Par conséquent, il est recommandé aux constructeurs de maisons individuelles, d’offrir des lots plus petits à leurs clients ou alors ils devront réaliser des concessions sur leurs marges déjà basses.

NOUVELLEs AIDEs DE L’ETAT

Le 15 juin 2021, le ministère de l’Economie a annoncé mettre en place de nouvelles mesures afin de venir en aide aux professionnels du BTP. Celles-ci consistent à annuler les pénalités de retard par les acheteurs de l’Etat ainsi que la mise en place d’un comité de crise et la médiation de la filière.

D’après Olivier Salleron, président de la FFB, « 30% des chantiers pourraient être à l’arrêt d’ici à l’automne si rien n’est fait«  afin de limiter au maximum cela, Bruno Le Maire a dévoilé les premières mesures qui seront mises en place.

Ne pas appliquer les pénalités de retard

Les entreprises du bâtiment, acheteurs de l’Etat n’auront pas de pénalités de retard à payer et cela peu importe la taille de la société. Le gouvernement souhaite inciter les collectivités locales à faire de même.

Un comité de crise

L’Etat met également en place un comité de crise géré par le médiateur des entreprises. L’Etat souhaite que ce comité puisse dénoncer les mauvais donneurs d’ordre, si le principe de solidarité entre professionnels du BTP n’est pas correctement appliqué.

Une médiation de filière

La troisième mesure mise en place par le gouvernement pour faire face à cette inflation, est de mettre une médiation de filière.

Conclusion

Reste à savoir si cette hausse est ponctuelle ou si elle s’inscrit dans quelque chose de définitif ! En attendant elle est associée en plus d’une hausse des prix à une hausse conséquente (voir une pénurie) de matériaux notamment sur certaines essences de bois ou des éléments pour la plâtrerie ou encore les piscines.
Dans ce contexte difficile on peut accompagner le client vers la recherche d’une assurance au meilleur prix bien entendu !

4 avis sur « Hausse des prix des matériaux de construction 2021 »

  1. Ping : Comprendre la hausse des prix des matériaux du BTP - Actualité- CM-BTP
  2. Y a t-il un risque d’évocation de cas de force majeure de la part des promoteurs sur les constructions d’immeuble VEFA pour cause de hausse des matières premières ?

    Répondre
    • Bonjour,
      c’est une bonne question, nous n’avons pas eu ce type de cas pour l’instant et il n’y a pas plus d’informations dans la presse. Peut être que des clauses de révision liées au prix des matériaux sont aussi incluses dans les contrats des promoteurs.
      Bonne journée !

      Répondre

Partagez votre avis

SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER

CM-GROUPE

CM-Groupe devis assurance décennale en ligne

CM-Assurance-Décennale est un site de CM-Groupe, courtier multi-spécialiste en assurance avec des solutions négociées pour l’assurance de votre entreprise.

CM-Groupe est un courtier inscrit à l’ORIAS depuis 2007.

CM-Groupe dispose d’une assurance responsabilité civile professionnelle et d’une garantie financière souscrite auprès de la compagnie CGPA.

ORIAS Intermédiaires en assurance CM-Groupe
L’inscription au registre est vérifiable sur Orias.fr

Notre service commercial assurance décennale basé à Bordeaux vous accompagne dans le choix d’un contrat pertinent par rapport à vos besoins et attentes.

En savoir plus

NOS COORDONNÉES

N’hésitez pas à nous contacter, un interlocuteur spécialisé répondra à votre demande le plus rapidement possible.

Adresse :

CM-Groupe Assurances
25 Avenue Léonard de Vinci
33600 Pessac

Téléphone :

05 56 80 80 45

Mail :

contact@cm-assurance-decennale.fr