RT 2020 - RE 2020

Réglementation RT 2020

La nouvelle réglementation thermique, la RT 2020, impose de nouvelles normes dans le domaine de la construction. En effet, celles-ci consisteront à proposer des bâtiments plus respectueux de l’environnement et cela, en proposant de l’énergie renouvelable.

Cette nouvelle réglementation devrait entrer en application début 2022.

QU'EST-CE QUE LA RT 2020 ?

L’acronyme RT signifiant Réglementation thermique rendra votre habitation plus respectueuse de l’environnement grâce aux nombreuses règles en matière de consommation énergétique qu’elle comportera.

L’objectif de la RT étant de diminuer au maximum la consommation énergétique des nouvelles constructions.

La réglementation thermique 2020 est loin d’être la première à avoir été mise en place, puisque cette réglementation a connu le jour en 1974 après le premier choc pétrolier de 1973.

Cette réglementation est nécessaire car aujourd’hui, la consommation moyenne d’énergie par habitant est trop importante, ce qui a pour conséquence de dégrader notre planète.

Il est important de prendre conscience que, aujourd’hui, le secteur de la construction et du bâtiment représente 45% de la consommation énergétique. 

RT 2012 – la réglementation d’aujourd’hui

Comme son nom l’indique la dernière réglementation thermique mise en place et encore en application remonte à 2012.

Bien que celle-ci a vu apparaitre quelques nouveautés et ajustements, l’objectif reste le même, réduire la consommation énergétique. Pour cela, les règles mises en place consistent à améliorer les performances énergétiques au niveau des aspects thermiques et isolants des habitations.

Durant ces dernières années, afin de toujours plus optimiser l’économie d’énergie, des labels ont été mis en place, dont deux principalement.

Ceux sont alors, le label Haute Performance Énergétique (HPE) et le label Très Haute Performance Énergétique (THPE). Tous deux, consistent à réduire la consommation d’énergie primaire par an à 45 kWh / m2 par an (HPE) ou à 40 kWh / m2 par an.

La Réglementation Environnementale 2020

En réalité, la RT 2020 se nommera la RE 2020, en effet, étant donné que celle-ci intègrera des règles relatives à la production thermique des bâtiments mais également des règles au niveau de la production d’énergie.

Pour ce faire, la RE 2020 ou RT 2020 imposera aux professionnels du BTP de construire des bâtiments pouvant produire de l’énergie.

L’énergie consommée devra être au minimum égale à l’énergie produite ce qui consiste à dire que ce seront des résidences à énergies positives.

Différences entre la RT 2012 et la RT 2020.

La classe énergétique du bâtiment de la RT 2012 concernait tous les bâtiments à Basse Consommations, alors que la RT 2020 visera tous les bâtiments. 

L’objectif de la RT 2012 était de réduire la consommation des équipements alors que la RT 2020 quant à elle, consiste à supprimer le gaspillage énergétique.

La liste des équipements concernés de la RT 2020 est plus longue puisqu’il y est ajouté les appareils ménagers et les appareils électroménagers.

Tout cela sera mis en place par l’isolation thermique des constructions, mais également par la production d’énergie, et l’empreinte environnementale.

La RT 2020 et ses nouvelles normes

La nouvelle RT 2020, s’appuiera sur 3 règles principales :

1. Obtenir une consommation de chauffage inférieure à 12 kWep / m2 / an

La première norme sur laquelle s’appuiera la RE 2020 sera de réduire les énergies primaires, celles-ci se calculant à l’aide de l’unité de mesure de consommation suivante : le kWhep/m2/an.

Alors, afin d’obtenir une basse consommation de chauffage il est recommandé d’opter pour une isolation performante avec des matériaux écologique.

Également, la RT 2020, imposera l’installation de ventilation économique permettant d’éliminer au maximum l’humidité tout en conservant une température ambiante adaptée.

Il sera aussi nécessaire de mettre en place une conception bioclimatique optimale dans le but de récupérer au maximum de la chaleur naturelle, telle que la chaleur du soleil. Pour ce faire, il faudrait par exemple, si possible, orienter sa maison du côté Sud.

Cette nouvelle norme génèrera sans doute beaucoup de travail pour les plombiers chauffagistes et les installateurs thermiques de génie de génie climatique avec des subventions en rénovation et logement neuf.

2. La RT 2020 souhaite voir la consommation totale d’énergie réduite à moins 100 kWh/m2/an.

Cette nouvelle norme consiste à réduire la consommation de quasiment 50% par rapport à la RT 2012. Afin d’arriver à de telles économies, il est faisable d’opter pour l’installation d’outils intelligents permettant de gérer automatiquement la consommation d’énergie de l’habitation.

panneaux solaires

3. Créer de l’énergie renouvelable

À l’aide de différents outils, il est possible de générer de l’énergie renouvelable. Vous pouvez installer par exemple, des panneaux solaires, des poêles à bois ou même des ballons thermiques.

L’intérêt étant de s’assurer que les bâtiments soient respectueux de l’environnement.

Conclusion

Concrètement la RT 2020, elle imposera aux bâtiments à énergie positive d’utiliser des matériaux plus économiques en termes d’énergie.

Bien que le coût de construction risque d’être plus élevé que celui d’un bâtiment classique, il faut prendre en compte que malgré ce prix légèrement supérieur (estimé entre 15 et 30% de plus) il sera vite rentabilisé grâce aux économies d’énergie réalisées au sein de l’habitat.

Initialement prévue pour fin 2020, au vu de la situation actuelle (covid-19), la RT 2020 devrait normalement rentrer en vigueur le 1 janvier 2022.

Cela veut alors dire que les personnes souhaitant construire une maison en 2022 devront respecter les nouvelles normes de la RT 2020.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *